Bilan du mois de Juillet 2020

En ce 1er août, il est temps de dresser le bilan du mois précédent!

Juillet a été un mois prolifique côté lectures, mon rythme ayant été boosté par mon intégration au comité de sélection du Prix Imaginales des Bibliothécaires. Enthousiasmée par cette nouvelle, j'ai eu soudain une envie de dévorer beaucoup de titres de SFFF, quitte à lire plusieurs ouvrages en même temps ce qui ne m'était plus arrivé depuis bien longtemps. Si j'exclue ma lecture en cours, j'ai dévoré 13 titres de littérature de l'imaginaire ce mois-ci et ça m'a fait un bien fou! 

Allez, c'est parti pour le bilan!

Le bilan en chiffres :

  • 6 romans + 1 novella + 4 BD + 1 manga + 1 album
  • 3433 pages
  • 13 éditeurs différents / 13 titres
  • 8 emprunts en bibliothèque 
  • 100% de littérature de l'imaginaire 
  • 1 critique série

Voici un résumé de mon avis sur chacune de ces lectures dont la chronique est disponible sur le blog:

Stone junction: une oeuvrette alchimique de Jim Dodge, Super 8 éditions


C'est un roman atypique, exigeant, mais bourré d’enseignements philosophiques et de magie que nous offre Jim Dodge ici. Le style est superbe mais quelques longueurs et une complexité parfois déroutante peuvent entamer votre courage à la courage. Mais le voyage littéraire qui nous est offert mérite ce petit effort. Stone junction est vraiment un roman difficile à expliquer en une chronique et encore plus dans un avis bref, c'est une expérience.

Rose? de Pauline Kalioujny, Flammarion : album du mois


Rose? est un album poétique et onirique qui nous invite à découvrir les couleurs et les fleurs au coeur d’une quête identitaire d'une minuscule jeune fille cherchant sa couleur au coeur d'un jardin. Graphiquement sublime, il est de ces petits bijoux des publications jeunesse qu’on parcoure avec des étoiles plein les yeux, avec ces grands aplats de couleurs et les dessins superbes des fleurs qu'elle va croiser. Une belle invitation au rêve et une ode à la nature.

Helstrid de Christian Léourier, Le Bélial', Une Heure-Lumière


Cette novella est une des pépites de la formidables collection Une Heure-Lumière. A la fois planet opera envoûtant, huis-clos oppressant et récit introspectif puissant, Helstrid nous plonge admirablement au coeur de l’inconnu comme au coeur de nous-mêmes. Christian Léourier a le talent de nous offrir un monde à voir en quelques mots et c'est terriblement immersif. On regrette juste le côté un peu trop hétérocentré de l'histoire.

Après le monde d'Antoinette Rychner, Buchet Chastel, collection Qui Vive


Roman postapocalyptique, Après le monde est un récit écrit superbement écrit qui mêle plusieurs style narratif pour mieux nous envoûter. C'est aussi et surtout un récit très réaliste d'effondrement de la société telle que nous la connaissons au point d'être parfois un peu glaçant. J'ai beaucoup apprécié l'élan féministe et inclusif de cette histoire, que ce soit dans le style (avec l'emploi du féminin généralisé) ou dans les propos. Un léger regret cependant côté émotions puisqu'on ne s'attache pas assez aux personnages, l'ensemble étant un roman chorale qui ne nous en laisse pas assez le temps. Mais c'était très beau.

Lynx. Tome 1 de Serge Perrotin et Alexandre Eremine, Paquet


Le premier tome de Lynx, série SF d'enquêtes planétaires est vraiment captivant. L’idée est très sympathique et bien qu’elle nous évoque d’autres (excellentes) oeuvres du genre comme Les mondes d'Aldébaran (en plus moderne!), son orientation écologique la rend originale. Malgré quelques petits défauts minimes, j’ai grandement apprécié ma lecture qui est très bien rythmé et jolimment illustrée. 

Le convoyeur. Tome 1, Nymphe de Tristan Roulot et Dimitri Armand, Le Lombard : coup de ♥


Le Convoyeur est une BD post-apo sauce western captivante et haletante. Ce premier tome nous offre un univers très sympa et l'intrigue, très rythmé, tabasse sévère!  Et côté illustrations, les planches de Dimitri Armand sont superbe, avec une esthétique léchée et une colirsation dynamique. Avec son anti-héros envoûtant et très accrocheur, on dévore cette BD sans pouvoir s’arrêter et on n’a qu’une seule hâte: vite lire la suite. C'est une vraie réussite!

The Promised Neverland. Tome 13 de Kaiu Shirai et Posuka Demizu, Kazé


Après les déceptions des tomes 9 à 11, j'avais retrouvé mon intérêt initial pour la série avec le tome 12 et cela semble se poursuivre avec ce tome 13 bourré d'actions, de rebondissements et au rythme soutenu. J'espère vraiment que le manga va continuer sur cette nouvelle lancée et ne plus avoir de baisse de régime. En tout cas, c'est acquis, je suis de nouveau addict.

Dune de Franck Herbert, Pocket : coup de ♥


Je me suis fait un plaisir non coupable en relisant le premier tome du Cycle de Dune en juillet en attendant le film de cette fin d'année et le Mook sur Dune à paraître à l'automne. Et je suis toujours aussi conquise qu'à ma première lecture il y a 16 ans. C'est un véritable chef d’oeuvre intemporel, une oeuvre majeure dans le genre de la science-fiction avec son univers d'une richesse folle, sa panoplie de personnages inoubliables et son intrigue dense et passionnante. 

Écarlate de Philippe Auribeau, ActuSF, Les trois souhaits


Entre polar historique et critique de l’époque, thriller fantastique qui se joue d’inspirations lovecraftienne (tout en critiquant le racisme!) et plongée dans la folie humaine, voici un roman captivant et envoûtant pour les amateurs d’horreur ou tout simplement les friands de bonnes intrigues policières. J'ai été conquise par son ambiance parfaite et par le trio d'enquêteurs très attachant. Le rythme soutenu ne peut que vous embarquer dans son intrigue.

Les artilleuses. Tome 1, Le vol de la Sigillaire de Pierre Pevel, Etienne Willem et Tanja Wenish, Drakoo


Cette BD s'inscrivant dans l'univers du Paris des merveilles était prometteuse et elle est visuellement réussie. Mais, à mon grand regret, ce premier tome de trilogie est extrêmement introductif et ne nous donne pas grand chose à nous mettre sous la dent. Sautant du coq à l'âne, la BD ne laisse pas non plus le temps de saisir les personnages ni les enjeux de l'histoire, d'autant plus pour les lecteurs ne connaissant pas les romans d'origine. Un peu décevant.

Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze, Les moutons électriques


Le chant des cavalières est un premier roman épatant de maturité à la plume superbe et aux inspirations formidablement bien utilisées. Je regrette peut-être le manque de rythme et surtout le petit plus dans l’approfondissement de la psychologie des personnages qui en auraient fait un grand roman. Il n’en reste pas moins une jolie pépite de l'imaginaire qui m'aura envoûtée.

Un long voyage de Claire Duvivier, Aux Forges de Vulcain, Fiction


Un long voyage avait beaucoup d’éléments qui étaient susceptibles de me provoquer un coup de coeur mais le style trop lourd m’aura laissé à quai et n’aura finalement provoqué qu’un vague ennui. Il n’en reste pas moins un roman intéressant qui propose un parti pris narratif vraiment intelligent en donnant la voix à un invisible pour parler de la chute d'un Empire et du récit étonnant de la vie d'une femme d'importance. 

Peau d'homme de Hubert et Zanzim, Glénat, 1000 feuilles : coup de ♥


Peau d’homme est une merveille. Engagée, la BD promulgue la liberté de désir et d’aimer et interroge la question de genre avec brio. Superbement illustrée, sensuelle, inspirante, cette lecture m’a provoqué un grand coup de coeur. On regrette d'autant plus la disparition d'Hubert après un tel chef-d'oeuvre. Viva Lorenzo! Viva Bianca!

Hannibal - série télévisée de Bryan Fuller pour NBC


Hannibal, série relatant ce qui se déroule avant le roman Dragon rouge de Thomas Harris est une jolie pépite. Esthétiquement très élégante, la série fascine autant qu'elle dérange. Son ambiance oppressante à souhaits est renforcée par une BO très juste et des choix de plans intelligents. Le casting est quant à lui phénoménal, Madds Mikkelsen en tête pour interpréter le cannibale le plus chic et machiavélique de la pop culture. 

 

Et vous, quel est le bilan du mois ? Quels livres ont provoqué un coup de cœur ? 

 

 

Add new comment