Ces sorties littéraires qui me donnent envie - Octobre 2022

Je vous disais en septembre qu'être raisonnable dans le repérage était compliqué. Je vous annonce qu'en octobre ça ne vas pas s'arranger! Mois de l'imaginaire, grandes sorties attendues, de l'utopie au techno-thriller malsain il y en a pour tout le monde. Voici les parutions repérées le mois prochain, accompagnées de quelques bonus qui ont failli s'ajouter à la très longue liste...

Avant de citer les 11 titres retenus, je tiens tout de même à mentionner trois sorties à surveiller de près :
- Lady astronaute. Tome 3, Sur la Lune de Mary Robinette Kowal, traduction par Patrick Imbert, Denoël, Lunes d’encre (384 pages, 24€, 19 octobre) : je n’ai pas encore découvert le tome 2 (attendant la version audio après l’excellent écoute du premier) mais je suis certaine que cette sortie va plaire à beaucoup de monde !
Léopard noir, loup rouge de Marlon James, traduction par Heloïse Esquié, Albin Michel (700 pages, 24,90€, 3 octobre) : cette sortie fantastique chez Albin Michel m’intrigue beaucoup. Mais elle me fait tout autant peur, tant pour le format massif que pour les références qui y sont accolées. Un livre pourtant très prometteur et qui, je pense, fera parler de lui dans les semaines à venir.
- Zombillénium. Tome 6, Sabbath Grand Derby de Arthur de Pins, Dupuis, couverture d’Arthur de Pins (56 pages, 14.95€, 28 octobre) : le dernier tome de la série BD arrive enfin. Mais le temps s’est tellement écoulé entre chaque tome depuis le 4 que j’ai un peu perdu de mon enthousiasme à son propos…

Pour rappel, ces livres ne seront pas forcément des achats, mais ce sont ceux qui m'ont attiré plus particulièrement dans la multitude des sorties. Je ne donne pas le résumé de l'éditeur pour ceux qui ne souhaitent pas les lire, mais le site de l'éditeur (ou de site de vente si le titre n'est pas encore indiqué chez l'éditeur) est accessible en cliquant sur les titres si vous souhaitez avoir ce résumé. N’hésitez pas à me dire en commentaires s'il y a des sorties que j’ai relevé que vous avez vous aussi noté et quel(s) livre(s) vous attendez avec impatience.

Mégapoles. Tome 2, Guerres de la cité de N.K. Jemisin, traduction par Michelle Charrier, J’ai Lu, Nouveaux Millénaires, couverture française non annoncée encore, couverture VO de ? (480 pages, 23€, 5 octobre) - EDIT: le livre est finalement annoncé en VF en 2023 malgré les informations des sites commerçants. Sortie VO le 5/10.


Après avoir été transportée et fortement interpellée par mon audio-lecture du premier tome, je me réjouis de la parution de la suite et fin de la duologie Mégapoles de N.K. Jemisin le mois prochain. Je pense cependant que, tout comme je le fais pour Lady Astronaute, la découverte se fera encore en format audio afin de profiter de cette même expérience de narration saisissante que m’avait offert le tome 1. Je me note néanmoins cette parution pour surveiller les livres audio à paraître par après tant j’ai envie de me faire encore surprendre pour une autrice décidément originale et talentueuse.

 

Eutopia de Camille Leboulanger, Argyll, couverture de Xavier Colette (600 pages, 25€, 6 octobre)


Il y a plusieurs raisons à la présence de ce joli pavé dans cet article. Déjà, c’est édité chez Argyll, une maison d’édition dont j’aime le travail, les valeurs et l’offre (avec en plus une nouvelle très belle couverture de Coliandre). Ensuite, c’est Camille Leboulanger, un auteur qui sait nous proposer des œuvres originales, engagées et souvent marquantes. Enfin, parce que c’est une utopie et qu’on a tous cruellement besoin de ça. Bref, c’est un gros pavé qui me fait terriblement peur par sa taille mais qui suggère aussi un grand projet regorgeant de qualités.

 

The 8 list de Pierre Léauté, L’Homme sans Nom, couverture de François-Xavier Pavion (280 pages, 20€, 6 octobre)


Nouvel auteur qui débarque aux éditions de L’Homme sans Nom, Pierre Léauté nous propose un techno-thriller visiblement très acéré et cynique avec The 8 list. J’avoue être à la fois attirée par ce titre, non seulement pour la maison d’édition qui l’héberge mais aussi pour le plaisir certainement jubilatoire, mais également un peu réticente tant je suis dans une phase où j’ai plus besoin de positif que de haine. En espérant donc que l’humour et le sarcasme prennent le pas sur le glauque ici…

 

Xenogenesis. Tome 1, L’aube d’Octavia Estelle Butler, traduction par Jessica Shapiro, Au diable Vauvert, couverture de ? (416 pages, 23.50€, 6 octobre)


Une évidence. Après avoir été soufflée par la plume d’Octavia Estelle Butler dans Liens de sang, j’ai décidé que je voulais découvrir tous les écrits de cette autrice afro-américaine dont la plume est aussi juste qu’intense. Avec la traduction de Xenogenesis, c’est une trilogie de post-apo space opera afrofruturiste qui nous arrive et qui s’annonce d’une puissance phénoménale. Questionnement de l’humanité, références aux expériences biologiques pratiquées contre leur gré sur plein de peuples, voyage philosophique et anticipation glaçante, voici encore un roman précurseur qui s’annonce épatant.

 

Grain de sable de Louise Rouiller, Critic, Fantasy, couverture de Sébastien Annoni (500 pages, 20€, 6 octobre)


Petit détour en fantasy cette fois avec le premier roman d’une autrice (déjà une bonne raison de le découvrir donc !) à paraître chez Critic après de nombreuses parutions SF ces derniers temps. Roman visiblement de type quête initiatique, Grain de sable m’intrigue pour son univers mais aussi pour son héroïne. Je serai curieuse de me plonger dans l’écriture de Louise Rouiller et de découvrir cette aventure dont le but n’est pas moindre que de changer le cours du temps… Notons aussi une superbe couverture dans laquelle on a envie de s'immerger encore et encore.

 

Loin des îles mauves. Tome 1, La Sans-étoiles de Chloé Chevalier, Robert Laffont, collection R, couverture de Lucille Clerc (416 pages, 18.50€, 6 octobre)


J'ai d'abord craqué sur la poésie qui se dégage tant du titre que de la couverture. Et puis j'ai vu le nom de l'autrice que je souhaite tant découvrir depuis qu'elle m'a bouleversée par des nouvelles glanées ici ou là. Débuter sa nouvelle série est me semble une bonne idée d'autant qu'un petit détour en fantasy young-adult me tente pas mal en ce moment. Curieuse de me plonger dans cet univers et dans cette aventure!

 

Maraude(s) de Sabrina Calvo & dilem, La Volte, Eutopia, couverture de Jean Pierre N’Guyen/Maxppp (137 pages, 8€, 13 octobre)


C’est le retour dans la communauté de Belleville où se déroulait le curieux et puissant Melmoth furieux. Maraude(s) allie les voix de Sabrina Calvo et de dilem pour ce qui s’annonce comme une nouvelle envolée furieuse entre messages anarchistes, poésie utopiste et déflagrations intellectuelles. Très très hâte de me frotter à nouveau à la plume si unique de cette autrice et de découvrir cette de dilem qui couche ici son premier roman.

 

L’âme du chien de Antoine Ducharme, Mnémos, Label Mu, couverture de Kévin Deneufchatel (128 pages, 15€, 14 octobre)


Difficile de résister aux titres du label Mu dans mes repérages de sorties. L’âme du chien ne déroge pas à la règle en se posant comme un premier roman qui bouleverse les codes de la fantasy qui questionne les prophéties, les croyances et les apparences. Court mais probablement intense et happant, c’est un roman qui semble faire la promesse d’une beauté brute dans un univers qui ne fait pas vraiment dans la dentelle. Et j’adore ça !

 

Entrevue choc avec un vampire de Morgane Caussarieu et Vincent Tassy, ActuSF, Les trois souhaits, couverture de Zariel (350 pages, 20.90€, 21 octobre)


Voilà une sortie inattendue ! Morgane Caussarieu et Vincent Tassy ont décidé d’écrire ensemble une parodie du très célèbre Entretien avec un vampire d’Anne Rice, parodie annoncée comme « scandaleusement conne ». Je suis vraiment très curieuse de voir ce que peut donner ce texte qui semble être un bon grand délire de deux passionnés et qui propose, j’en suis sûre, une belle période de rigolade. Une parenthèse d’humour qui va surement être jouissive.

 

L’île de silicium de Chen Quifan, traduction du chinois vers l’anglais par Ken Liu puis vers le français par Gwennaël Gaffric, Rivages, couverture de ? (416 pages, 22€, 26 octobre)


Les éditions Rivages qui publiaient déjà régulièrement des livres d’imaginaire qui n’en avaient pas le label ouvrent une collection qui leur sera désormais dédiée. Le premier roman à y entrer est L’île du silicium, un roman d’anticipation chinois et écologiste qui est arrivé à l’anglais grâce à une traduction de Ken Liu. Premier roman, il se base sur la décharge de de Guiyu en Chine, où se trouve le plus grand centre de recyclage de déchets électroniques du monde et semble proposer une intrigue cyberpunk à base d’humains augmentés. Voilà qui est intriguant…

 

 

Saga. Tome 10 de Brian K. Vaughan et Fiona Staples, traduction par Jérémy Manesse, Urban comics, Urban indies, couverture de Fiona Staples (176 pages, 19€, 7 octobre)


Si en octobre je ne devais retenir qu’un titre ce serait celui-là. Ma découverte de la série Saga a été une expérience très puissante en termes d’émotions et la pause de ces auteurices après le tome 9 était comme un déchirement impossible à soigner. Le tome 10 arrive en français et je suis impatiente de retrouver cet univers mais surtout ces personnages si divers, si attachants, si inoubliables… quitte à devoir encore pleurer toutes les larmes de mon corps en relisant les 9 premiers volumes avant !

 

Et vous, quelle(s) sortie(s) avez-vous repérée(s)?

 

 

Comments

Aaaaaaah ! J'avais oublié que le nouveau "Saga" arrivait !
Aaaaaaah ! Ça veut dire qu'il va falloir relire le tome 9. ='(

Oui :'(
Je ne suis pas prête, pas du tout!

Je vais attendre un peu avant de craquer, mais Eutopia titille clairement ma curiosité...

Très curieuse aussi! Je suis très tournée sur l'utopie en ce moment en plus.

Bon ben heureusement pour mon budget, moins de choses qui me tentent cette fois, j'ai surtout noté Vers Mars et le Octavia Butler !

Le Octavia Estelle Butler a l'air très puissant!

Add new comment